Les meilleurs domaines d’ingénierie à considérer

Engineering: bolds and mouvements

C’est l’ère des ingénieurs! En effet, le nombre d’emplois en ingénierie est en forte hausse et les salaires proposés sont extrêmement lucratifs, soit parmi les plus élevés au monde. Il y a un besoin constant d’ingénieurs sur le marché du travail. Pour cette raison, ce secteur peut être considéré comme l’une des options de carrière les plus rentables et les plus demandées pour la génération d’aujourd’hui.

Le domaine de l’ingénierie englobe plus de 40 types de professions dans divers secteurs, ce qui en fait facilement l’un des choix de carrière les plus prometteurs au Canada. Vous ne savez pas quelle division vous conviendrait le mieux? En fonction de son expertise en recrutement de cadres, l’équipe de Groom & Associés a compilé pour vous une liste de ce qu’elle considère comme étant les meilleurs domaines du génie.

Génie électrique

L’ingénierie électrique est considérée comme l’un des domaines du génie les plus demandés au Canada. Et selon le Groupe Ian Martin, cette spécialisation continuera d’occuper une place prépondérante en raison des tendances de durabilité et d’efficacité énergétique.

Les ingénieurs électriques travaillent dans divers domaines englobant un large éventail de composants. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Ceux-ci peuvent être appelés à manipuler des ordinateurs, des robots ou des radars, et même à configurer du câblage et de l’éclairage dans des bâtiments.

Les débutants toucheront environ 40 000 $ à leur sortie de l’école, mais leur salaire pourra atteindre jusqu’à 130 000 $ lorsqu’ils deviendront chevronnés. En outre, les ingénieurs électriques rapportent le plus haut niveau de satisfaction en milieu de travail. La recruteuse principale en ingénierie de Groom & Associés, Jessica Khairallah, recommande vivement de choisir cette division de l’ingénierie. « J’ai beaucoup de postes d’ingénieur électrique à pourvoir, mais j’y parviens difficilement puisque la demande n’est pas proportionnelle à l’offre de candidats qualifiés », a-t-elle déclaré.

Génie pétrolier

Cette division peut sembler un choix étrange compte tenu de la montée en puissance des sources de carburant alternatives. Malgré cela, selon le Groupe Ian Martin, la croissance de l’emploi devrait atteindre 300%. Et bien que ce domaine de l’ingénierie ne soit pas le plus prisé, il pourrait s’avérer très gratifiant.

Les ingénieurs pétroliers sont appelés à découvrir et à créer des moyens d’extraire le pétrole et le gaz des puits et des gisements. Les perspectives d’embauche sont très élevées, en grande partie parce que ce secteur est principalement constitué de travailleurs âgés souhaitant prendre leur retraite. Les candidats peuvent s’attendre à prospérer, car ils jouiront des salaires parmi les plus élevés du domaine de l’ingénierie. En effet, les débutants toucheront environ 70 000 $ par année tandis que les plus expérimentés peuvent gagner jusqu’à 200 000 $ annuellement.

Génie logiciel

Selon Career Crest, les ingénieurs en logiciel ont le meilleur travail au monde : « Leur salaire est élevé, ils sont fortement demandés et leurs conditions de travail sont plus exceptionnelles que jamais ». Emily Woods, chef d’équipe des TI et des opérations chez Groom & Associés, considère que le génie logiciel est le visage de l’avenir. « En raison de l’évolution constante et rapide de la technologie, il ne fait aucun doute que les ingénieurs en logiciel ont un avenir extrêmement prometteur », affirme-t-elle.

Les ingénieurs en logiciel doivent assurer la conception, le développement et les tests de logiciels ou d’applications système à l’aide de divers langages de programmation. Principalement en raison des avancées technologiques majeures, la demande pour ces candidats augmente à un rythme effréné. À Montréal, l’un des pôles de l’intelligence artificielle de Facebook, ce domaine crée notamment des occasions de carrière très intéressantes.

Attendez-vous à une carrière prospère, car les salaires en génie logiciel sont élevés, allant de 50 000 $ à 150 000 $ par année, et ces chiffres ne devraient que croître. Pas encore convaincu? Les ingénieurs en logiciel présentent les niveaux de stress les plus faibles parmi toutes les divisions de l’ingénierie.

Génie civil

Les ingénieurs civils sont responsables de tous les besoins en matière d’infrastructure. Ils s’occupent, entre autres, de la conception et de la construction des routes, des ponts, des tunnels et des bâtiments ainsi que de la supervision des chantiers. Leur importance ne doit pas être sous-estimée. Alors que les infrastructures vieillissantes continuent de s’effondrer partout dans le monde et que la population s’accroît, la demande de nouvelles infrastructures augmente et les ingénieurs en génie civil ne manqueront pas de travail.

Oula Zaitouny, recruteuse en ingénierie chez Groom & Associés, affirme que le génie civil est l’un des principaux domaines d’ingénierie à prendre en compte, déclarant que « le besoin d’ingénieurs civils ne cessera jamais ». En raison du nombre de nouvelles et d’anciennes infrastructures, les ingénieurs civils ont le plus grand nombre de postes à pourvoir annuellement. Selon Quora, 2 136 nouveaux emplois seront créés chaque année au Canada seulement.

Les salaires varient de 45 000 $ à 110 000 $ par année. Ils ne figurent peut-être pas au premier rang des salaires du génie, mais ces emplois demeurent les plus stables. Occupant une profession à l’abri de la récession, les ingénieurs civils se concentrent sur les nouvelles constructions lorsque l’économie va bien et sur la réparation des infrastructures existantes lorsque l’activité économique ralentit.

Génie biomédical

Principalement en raison du vieillissement de la population, le besoin d’innovation médicale n’a jamais été aussi grand. Ce phénomène a entraîné une augmentation de la demande d’ingénieurs biomédicaux pour contribuer à l’avancement de la médecine. Ces derniers favorisent donc un impact positif sur le monde médical et contribuent potentiellement à sauver des vies

Ils travaillent en étroite collaboration avec les médecins et sont responsables de la conception des technologies et de l’équipement médical, allant de l’impression 3D d’organes artificiels aux machines de diagnostic. Selon le site NewEngineer, l’ingénieur biomédical est un croisement entre un médecin et un ingénieur mécanicien.

Dans le domaine du génie biomédical, les salaires d’entrée sont d’environ 50 000 $, mais ceux des cadres supérieurs peuvent dépasser 130 000 $. Les ingénieurs biomédicaux devraient connaître de faibles taux de chômage tout au long de leur carrière, car on s’attend à ce que le domaine médical fasse d’énormes progrès technologiques au cours des prochaines décennies.

Aucun de ces types de génie ne vous intéresse? Ne vous inquiétez pas, nous en avons d’autres à vous proposer.

Génie mécanique : Les ingénieurs mécaniciens sont appelés à user de leurs compétences en ingénierie, en physique et en mathématiques pour créer des machines mécaniques. Leurs salaires varient généralement entre 50 000 $ et 120 000 $ par année.

Génie informatique : Les ingénieurs informaticiens traitent de tous les aspects matériels liés aux systèmes informatiques, y compris la recherche, la création et les tests de composants informatiques. Ceux-ci peuvent s’attendre à gagner entre 60 000 $ et 120 000 $ par année.

Génie chimique : Les ingénieurs chimistes créent, améliorent et supervisent les réactions chimiques utilisées par les usines pour fabriquer divers produits. Leurs salaires varient de 55 000 $ à 100 000 $ par année.

Génie aérospatial : Les ingénieurs en aérospatiale sont responsables de tout ce qui concerne l’espace. Ils conçoivent et créent des avions, des satellites et des missiles. Leurs salaires sont lucratifs et se situent entre 60 000 $ et 140 000 $ par année.

Génie de l’environnement : La responsabilité principale de ces ingénieurs est de créer un environnement propre et sain en construisant des systèmes et des technologies. Leurs salaires varient généralement entre 50 000 $ et 90 000 $ par année.

Ingénierie structurelle : Les ingénieurs en structure sont appelés à créer le squelette qui aide ensuite à construire toute structure de fabrication humaine. Leurs salaires commencent à 50 000 $ et peuvent atteindre jusqu’à 100 000 $ par année.

Il ne fait aucun doute que le génie est l’avenir de la main-d’œuvre canadienne. Les salaires des ingénieurs sont très lucratifs, et la demande pour des emplois en ingénierie ne montre aucun signe de ralentissement. Si vous envisagez l’une de ces divisions de l’ingénierie, vous ne serez certainement pas déçu.